Home / Ouverture de Theophania, Bénin

Ouverture de Theophania, Bénin



theophania


Adjati / Porto Novo
19 mars 2018
9h30-11H

Une initiative d’espérance universelle : « LA PAIX PAR UN AUTRE CHEMIN »
A 88 ans, après 65 ans de mariage, le couple Albert TEVOEDJRE (Frère Melchior – Soeur Théophane, Membres Honoraires de la Société des Missions Africaines) donnent naissance à « THEOPHANIA », La maison africaine de la paix !
En abritant THEOPHANIA, Adjati , humble village des profondeurs africaines s’ouvre désormais à la lumière universelle.

« Donnez-moi un point d’appui et je soulèverai le monde » (Archimède) « Ceci est l’oeuvre du Seigneur… une merveille sous nos yeux » ( Marc 12,11-12 )

Albert TEVOEDJRE - Theophania

THEOPHANIA : QUEL CONTENU ?

Le Centre Panafricain de Prospective Sociale (CPPS) s’est employé attentivement à relever le défi de la faisabilité, de la pertinence et de l’efficacité de cette nouvelle approche, au travers de la réalisation, dans tout le pays, d’infrastructures sociocommunautaires ayant à la fois pour finalités la promotion du vivre ensemble et la lutte contre la pauvreté par la conquête solidaire du « Minimum Social Commun ». Toutefois, l’une des réalisations majeures de cette initiative est la construction de la Maison de la paix, devenue « Theophania, la Maison africaine de la paix ». Elle affichera une conception particulière et inclusive. Elle abrite en effet :

Un sanctuaire chrétien, Mgr Melchior de Brésillac –Notre Dame de la paix;

Une mosquée inspirée de celle d’Abu Dhabi, portant le nom de Marie, Mère de Jésus ;

Le temple de l’esprit ouvert aux adeptes d’autres religions et cultures.

La Maison africaine de la paix abrite aussi un espace offert par la Fondation ‘’Saint Irenée’’ de l’Archevêché de Lyon, Espace dénommé Carrefour ‘’Cardinal Bernardin GANTIN » pour le dialogue intereligieux au service du développement. Le cardinal béninois fut un très proche collaborateur du Pape Paul VI, lumineux défricheur d’une réelle voie de salut public, fruit de vision prophétique : « Le développement est le nouveau nom de la paix »

« ( Le Pape François a annoncé récemment la prochaine canonisation du Bienheureux Pape Paul VI).’’

Précisément, pour que des réalisations concrètes puissent servir d’exemple et d’espérance, la Maison de la paix dont nous saluerons l’inauguration le 19 mars 2018, offre un espace de solidarité agissante. Une fontaine d’eau potable accessible à tous, fonctionnera sous la responsabilité d’un comité interconfessionnel.

 

LA RAISON POUR UN AUTRE CHEMIN

« La confusion et les amalgames entretenus sur les origines, les causes et les circonstances d’éclatement de certains conflits ainsi que les violentes manifestations souvent imprévisibles qu’ils engendrent invitent à insister sur le rôle des confessions religieuses dans la recherche et la maitrise du  » VIVRE ENSEMBLE » en société POUR LES CONFESSIONS RELIGIEUSES ET LEURS FIDÈLES IMPLIQUÉS DANS DE NOMBREUX CONFLITS MAL FONDÉS ET VIVANT EN ESPACES DE PRÉCARITÉ SOCIALE. IL EST EN EFFET UN AUTRE CHEMIN QUI EST: PRIÈRE, DIALOGUE ET ACTION COMMUNE POUR UN DÉVELOPPEMENT PARTAGÉ, UN « MINIMUM SOCIAL COMMUN » !

(« Développement, nouveau nom de la paix »- Paul VI-)

Pape François - Thephania

« Les religions ont un rôle irremplaçable pour construire la paix » (Pape François)

18 OCTOBRE 2017 – DIALOGUE INTERRELIGIEUX

Le Pape François reçoit ‘’Religions pour la paix’’ (18 Octobre 2017 )

**Les religions « ne peuvent pas avoir une attitude neutre, et encore moins ambiguë par rapport à la paix », déclare le pape François qui encourage au contraire l’engagement des « Religions pour la paix ». Le pape François a reçu 80 membres de “Conférence mondiale des religions pour la paix” (World Conference of Religions for Peace) dans la salle jouxtant la Salle Paul VI du Vatican, ce mercredi matin, 18 octobre 2017, à 9 h, avant l’audience générale du mercredi. Ils étaient accompagnés du président du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux, le cardinal français Jean-Louis Tauran. Qui commet la violence ou la justifie au nom de la religion offense Dieu gravement, lui qui est paix et source de la paix et a laissé dans l’être humain un reflet de sa sagesse, de sa puissance et de sa beauté

Mosquée - Theophania

Aux Émirats arabes unis, une mosquée rebaptisée « Marie mère de Jésus »

Aïda Delpuech, le 23/06/2017

À Abu Dhabi, capitale des Émirats arabes unis, une mosquée a récemment été renommée mosquée « Marie mère de Jésus », sur ordre du prince héritier et ministre de la défense.

La récente mosquée «Cheikh Mohammad Bin Zayed» a, il y a peu, été rebaptisée « Marie, mère de Jésus » (Mariam Umm Eissa), à l’initiative du Cheikh Mohammed ben Zayed Al Nahyan, prince héritier d’Abu Dhabi et chef des forces armées émiriennes. Pour le Cheikh, il s’agit de « renforcer les liens d’humanité entre les fidèles de plusieurs religions », dans un pays où l’article 7 de la Constitution stipule que « l’islam est la religion officielle de la Fédération et la charia islamique y constitue une source de législation majeure ». Au-delà des différences théologiques, Marie demeure un point de référence commun important entre chrétiens et musulmans.

Mgr Paul Hinder, vicaire apostolique d’Arabie du Sud, confie à La Croix avoir observé « un très grand respect envers Marie de la part des musulmans »… « Ce nouveau nom, « Marie mère de Jésus », me remplit de joie. Notre cathédrale, située non loin de là, a déjà pour patron saint Joseph : nous avons donc désormais un quartier de la Sainte Famille ».

« Et nous, n’avons-nous pas tous un seul Père ? N’est-ce pas un seul Dieu qui nous a créés ? Pourquoi nous trahir les uns les autres, profanant ainsi l’Alliance de nos pères ? » Malachie 2, 10.

 

« OSEZ LA FOI , MES AMIS… OSEZ LA RAISON ! DES MAINTENANT LA PAIX EST POSSIBLE
LÀ OÙ VOUS ȆTES … PAR LE « JUSTE » CHEMIN »

Initions dès ce jour du 19 Mars 2018 avec la naissance de Théophania la puissante chaine d’oasis d’espérance de développement et de paix dans un univers constamment menacé de violences gratuites sur des multitudes innocentes et de destruction de toutes solidarités. Encore une fois : « Dans l’impossibilité de placer un soldat derrière chaque citoyen pour garantir sa sécurité, la seule option valable et durable reste celle incontournable de renforcer les mécanismes du « VIVRE ENSEMBLE » par tous les moyens »

 

Frère Melchior,Adjati ,mars 2018