Home / Funérailles de Michel Iriquin

Funérailles de Michel Iriquin





C’est dans son église d’origine, à Itxassou, qu’on été célébrées les funérailles de Michel Iriquin, en présence de Mgr Michel Cartatéguy, archevêque émérite et des Mgrs Paul Vieira, évêque de Djougou au Bénin, et Marc Aillet, évêque de Bayonne. On pouvait compter une cinquantaine de prêtres dans le chœur, des diocésains et des pères de Missions Africaines venus lui rendre un dernier hommage.

Une heure avant la messe, la foule se pressait en direction de l’église Saint-Fructueux pour accompagner Michel à sa dernière demeure. Une cérémonie empreinte d’émotion avec de très beaux chants basques, le premier “Agur Eliza” un des préférés de Michel a ouvert la cérémonie.
La très belle église d’Itxassou de style baroque était pleine craquer. L’intérieur de l’église est somptueux, cerné d’une galerie en bois tourné à trois étages, dont la moindre poutre, le moindre poteau, est décoré. Ces galeries, particularité des églises basques, sont apparues lors d’une forte augmentation de la population. Ne pouvant élargir les murs de celle-ci des balcons ont été édifiés.

Mgr Michel Cartatéguy, archevêque émérite de Niamey, a demandé à Mgr Paul Vieira, évêque du diocèse où Michel Iriquin a travaillé, de présider la cérémonie. Michel Iriquin et Michel Cartatéguy ont poursuivi les mêmes études au séminaire et ont été ordonnés la même année 1979. Cette année là, il n’y a eu que deux ordinations pour la SMA, Province de Lyon.

Homélie de Mgr Michel Cartatéguy

Mgr Cartatéguy a assuré l’homélie, tandis que Mgr Aillet était chargé de l’absoute. À la fin de la messe, Mgr Paul Vieira a tenu à remercier la famille ainsi que tous les amis de Michel pour la tâche que celui-ci a pu mener au Bénin. Il a construit de nombreuses églises et chapelles mais avec l’aide de ses relations il a pu mener de nombreuses actions de développement. En même temps que se déroulaient les funérailles, des messes étaient célébrées dans le diocèse de Djougou, Bénin. La maladie l’a arraché brusquement à son travail, il laisse orphelines de nombreuses communautés qu’il visitait avec ardeur.

Moment intense de la cérémonie, lorsque les Pères des Missions Africaines venus accompagner leur frère Michel Iriquin ont entouré le cercueil et ont proclamé la prière des membres de la Société des Missions Africaines : « Prière pour l’évangélisation de l’Afrique ».

Michel repose maintenant près de son église qui l’a vu naître à la vie de Dieu et au service de la mission. Michel demeure missionnaire à travers tous ceux qu’il a côtoyés. Une nouvelle vie sans souffrance s’ouvre à lui.

Quelques photos de l’événement :