Home / Nouvelles de Côte d’Ivoire – Décembre 2018

Nouvelles de Côte d’Ivoire – Décembre 2018





18 décembre 2018,
Côte d’Ivoire

 

Voici les nouvelles habituelles en cette période de l’Année. Je vous souhaite un Joyeux Noël malgré les nombreuses perturbations en France dont j’entends parler.
Les malades de la léproserie me semblent plus joyeux dans leur dénuement.
Récemment, un nouveau lépreux adulte vient d’arriver : les 2 bras et les 2 jambes purulentes. Il est recouvert de pansements, mais il ne cesse de dire : « Dieu m’aime, Dieu m’aime » et il esquisse un large sourire sur sa figure boutonneuse. Oserai-je dire que « l’opium de la religion » fonctionne pour lui ce qui ne fonctionne plus du tout en France.

Autre chose, la Côte d’Ivoire exerce en ce moment et pendant tout le mois de Décembre la présidence du Conseil de Sécurité de l’ONU à New York. Le Président OUATARA est allé lui-même pendant une semaine présider personnellement les débats. C’est une grande fierté dans le pays.

Je vous indique quelques chiffres de Côte d’Ivoire qui ont été donnés par la Conférence Episcopale des Evêques dans le Plan Guide pour la Pastorale des 5 prochaines années :

Sur une superficie de 322463 km2, la population est de 23 700 000 habitants, dont 5 500 000 étrangers. Cela représente bien ce qu’il en est au village de Duquesne-Crémone de 2500 h. que je dessers. Il y a en plus des Ivoiriens, des Maliens, des Burkinabés, des Togolais, des Ghanéens etc…
Et quand je leur demande pourquoi ils sont ici, certains répondent parce qu’ils étaient malades mais d’autres me répètent qu’ils sont venus « à l’aventure ». L’espérance de vie est de 51,9 ans et le taux d’alphabétisation est de 43%. Ceux qui pratiquent l’Islam sont 42%, 34% le Christianisme, 4% la Religion Traditionnelle, 1% d’autres Religions et 19% ne pratiquent aucune Religion.
En plus de l’Assemblée Nationale qui compte 225 Députés, un Sénat d’une centaine de membres a été mis en place cette année. Le taux de croissance serait de 7%, mais il y a toujours beaucoup de pauvreté estimée à 46% de la population.

Les ressources de la Côte d’Ivoire sont surtout agricoles, mais le prix des produits comme le cacao, l’hévéa, l’anacarde, l’huile de palme etc… a chuté et les revenus des planteurs ont beaucoup diminué. Le tourisme marche bien. Il y a quelques jours, arrivant à Abidjan, je voyais ancré dans le port, étincelant de blancheur, l’un de ces bateaux de croisière géant des mers qui ont été construit à St Nazaire. Malheureusement je n’ai pas pu faire une photo, et j’ai pensé qu’il ne devait pas y avoir de « gilets jaunes » parmi les passagers touristes.

C’est aussi le 25 ème anniversaire de la mort de l’ancien président de la République : Félix
HOUPHOUET-BOIGNY, homme célèbre. Un reportage à la télé montrait les grands monuments qu’il a fait construire dans son village natal : YAMOUSSOUKRO, la basilique de la Paix notamment. Le reportage montrait que si certains bâtiments avaient bien résisté au temps, d’autres par contre étaient menacés de ruine, faute d’entretiens et d’utilisations constantes.

Anecdote amusante

Le Dimanche je quitte ma maison pour aller au village de Duquesne-Crémone où je célèbre la messe à 9h. Souvent j’emmène avec moi les enfants voisins ou encore 2 malades lépreux adultes pas trop atteints. Il y a une barrière de contrôle à la sortie de l’hôpital avec des vigiles qui ouvrent la barrière. L’autre jour les 2 patients ne sont pas revenus avec moi. Le vigile m’a fait remarquer qu’ils profitent de mon occasion mais qu’après la messe, ils vont boire des verres d’alcool chez les vendeuses : le « gbêlê » ou le « koutoukou » comme on dit ici. Sans doute que le réconfort de la prière ne leur suffit pas, ils vont prendre du « fort » pour se donner du courage.
Connaitre les intentions du cœur de l’homme est difficile. J’ai lu quelque part que le Curé d’Ars était confronté au problème avec quelques uns de ses paysans qui s’enivraient. A tout péché miséricorde, mais le vigile semble connaitre ses hommes.

J’ai déjà distribué 6 fauteuils roulants aux malades de l’hôpital pour une valeur de 1 500 euros. Ceux qui ont participé au financement se reconnaitront. J’en ferai autant au mois de Janvier-Février pour la fête des Lépreux à l’époque.

Je vous souhaite Joyeux Noël et Bonne et Heureuse Annéeavec la Santé. Et que le Seigneur vous accompagne tous.

 

Francis Athimon