Home / Ouverture de l’Assemblée Provinciale 20016

Ouverture de l’Assemblée Provinciale 20016





Ce matin nous avons commencé notre Assemblée Provinciale en nous mettant sous le regard de Dieu. C’est en effet avec lui que nous travaillons pour le faire connaître et aimer, pour que tous les hommes expérimentent cet amour qu’il nous donne en Jésus.

Cette semaine, nous allons essayer de voir, de discerner comment nous pouvons répondre à l’appel que nous avons reçu ; une réponse concrète, à l’intérieur de la SMA internationale, dans notre Province, dans les circonstances précises du monde d’aujourd’hui.

Nous n’avons pas à nous cacher la réalité, mais à la regarder en face, sans nous décourager, car nous sommes toujours capables de participer au projet de Dieu pour le monde, en particulier en travaillant avec les autres entités SMA qui grandissent.

J’arrive du Conseil Plénier et j’ai pu apprécier la sève nouvelle qui monte dans notre famille, à la suite de Mgr Melchior de Marion Brésillac. A ce Conseil, nous étions 22 membres : 4 du Conseil Général, 8 des anciennes Provinces et Districts, et 10 des nouvelles entités. Nous avons déjà bien commencé la collaboration, mais nous aurons sûrement à la faire progresser.

cliquer sur l'image pour voir l'album photo

cliquer sur l’image pour voir l’album photo

Notre but commun, c’est la mission : aller vers les peuples les plus abandonnés d’Afrique ou d’origine africaine. Comment réaliser cela concrètement aujourd’hui ? Je pense que ce n’est pas à nous seuls de le définir, mais de le réfléchir avec ceux qui travaillent avec nous, eux qui sont plus jeunes et qui ont une autre approche de la réalité. Ils peuvent parfois bousculer notre façon de penser et de faire ; mais n’est-ce pas ce que nous avons fait nous-mêmes vis-à-vis de nos prédécesseurs.

Notre mission, c’est aller vers les plus pauvres, mais en commençant par les plus proches. Et je pense ici à l’intérieur de nos communautés. En effet celles-ci vieillissent et certains membres pourraient se trouver dans la solitude. Notre témoignage de Jésus Christ ne peut être individuel, mais il doit être communautaire. Comment aujourd’hui soutenir ceux qui, parmi nous, sont les plus faibles physiquement et moralement. Je pense que nous ne pouvons pas éluder cette question au cours de notre Assemblée.

Tous ces thèmes, et d’autres dont nous allons parler, nous allons les aborder à l’aide de nos analyses et de notre intelligence. Mais n’oublions pas que nous ne sommes pas seuls : « l’Esprit Saint que je vous enverrai vous fera comprendre toutes choses ».

Gabby Noury, Provincial sma