Home / Agir avec les migrants

Agir avec les migrants



Migrants - Affiche


A l’occasion de la journée mondiale des migrants et réfugiés, Luigino Frattin, le Provincial d’Italie nous explique le projet qu’ils ont mis en place dans le Diocèse de Padou.

 

Migrants - Explications - Luigino Frattin

 

État des lieux :

Il y a deux ans, la problématique des migrants était bien présence dans le Diocèse de Padou et dans la région de la Vénétie.
Les missionnaires se sont questionner sur leur positionnement de missionnaire dans la société chrétienne et civile par rapport à cette problématique.
Comment pouvaient-ils intensifier leur engagement ?

Les migrants de cette région sont à 95% des africains et 5% des asiatiques.

L’Evêque a contacté la SMA pour faire un projet avec les migrants, grâce à sa facilité d’approche avec les gens par leurs histoires et leurs formations.
Les Pères SMA ont des points communs sur l’histoire des pays, ils parlent plusieurs langues.
Le Père SMA Lorenzo est à la tête de ce projet depuis deux ans. Il a pris des contacts avec le diocèse, les paroisses, les migrants. Au bout d’un an, il a rendu un rapport et a fait une proposition.
2 camp de migrants ont été ainsi créés, 2500 jeunes de 18 à 25 ans y sont accueillis (les familles sont dans d’autres centres).
Ces jeunes sont abandonnés tant au niveau humain que spirituel, grâce à ces camp, Lorenzo peut avoir un engagement plus direct avec eux.

 

Les objectifs du projets :

  • Prendre contact, nouer des relations avec les jeunes. Qu’ils se sentent accueillis et respecter entant que personne.
  • Sensibilisation auprès des autorités civiles et religieuses et des communautés locales, afin de vaincre l’hostilité, le racisme, le rejet, la peur de l’inconnu.
  • Aider à la formation de communauté catholique, prier et chanter avec eux. Chaque dimanche, ils sortent du camp et vont en paroisse pour la messe et ensuite vivre un temps de convivialité. Cela permet de faire tomber les barrières de préjugés et de peur (ces préjugés sont notamment communiquer par les médias).
  • Créer un rapport de fraternité en les communautés catholique, protestante et musulmane : organisation de temps d’apprentissage de langues, des formations, du théâtre, de l’informatique. Ces temps sont faits en collaboration avec la coopérative qui gère les camps.
  • Sensibiliser la SMA, avec un point de vue nouveau, avec l’expérience de la réalité. Les histoires des jeunes, de leur arrivée, … des histoires terribles de traversée du désert, de la mer, de la torture..

 

L’équipe du projet :

Le Père Lorenzo est aidé par une soeur et plusieurs laïcs.
Ils ont aussi un partenariat avec la commission « migrants » du diocèse.

 

La SMA :

Elle est présente depuis plus de 40 ans dans le diocèse. Ce projet permet un nouveau départ, les habitants découvrent un nouvel aspect de la mission : aller toujours en dehors.
Lorenzo est enthousiaste de voir les choses évoluées.
Ce projet valorise aussi la présence des missionnaires dans leur spécificité : « Aller vers les autres ».