Home / Projet missionnaire SMA en France

Projet missionnaire SMA en France





Une vingtaine de confrères des Missions Africaines étaient réunis aux Cartières pour une évaluation de la mise en œuvre du projet missionnaire SMA en France. Ils étaient, pour moitié environ, originaires d’entités africaines investis au service de la Province de Lyon, l’autre moitié étant constituée de membres originaires de la Province de Lyon.

Quel est ce projet ?

Il a pour objectif :

  • Aller en priorité vers les personnes les plus éprouvées par la vie, les plus oubliés en particulier les Africains.
  • Être au service de l’engagement missionnaire de l’Église locale pour l’aider à trouver des chemins nouveaux.
  • Être des médiateurs de la rencontre interculturelle, à la fois dans l’Église et dans la société.

Les modalités du projet :

  • Entrer au mieux dans la culture locale et aider nos frères et sœurs missionnaires africains à le faire de manière réussie et heureuse.
  • Travailler avec, à la fois, l’Église locale et les structures de solidarité de la société.
  • Partager notre engagement missionnaire avec l’Église locale.

Dans ce projet, nous retrouvons la Maison Internationale Missionnaire et le Carrefour des Cultures Africaines tous deux situés à la maison du 150 à Lyon, la maison d’animation des Cartières et enfin deux paroisses confiées aux Missions Africaines, à savoir la paroisse de Vaulx en Velin dans la région lyonnaise et la paroisse Bienheureux Marcel Callo à Nantes.

C’est une belle  journée ensoleillée qui a accompagné les participants rendant sans doute, les échanges plus riches. Il est à noter une très bonne entente malgré des points de vue différents. Le témoignage de chacun sur son expérience dans ce projet et les perspectives d’avenir s’appuyant sur les chances et les manques de ces engagements vont servir de base de réflexion pour la prochaine assemblée provinciale qui se tiendra elle aussi aux Cartières en juin prochain.

Un seul regret, c’est de n’avoir pas pu profiter du beau temps et du parc durant toute cette journée studieuse, mais l’avenir de la SMA est à ce prix.

Gérard Sagnol, sma