Home / 14 juin, Le temps de l’écoute se poursuit

14 juin, Le temps de l’écoute se poursuit





lecture

Grâce à l’efficacité de l’animateur, nous sommes dans les temps fixés quant à l’écoute. C’est Jean Arnoux qui a présenté la Fraternité Laïque Missionnaire. Plusieurs participants connaissant mal la FLM ont été surpris de la qualité de l’engagement de ses membres et de la somme des activités entreprises au nom de cet engagement et ce sont pour la plupart des familles avec enfants.

« Ses membres vivent selon l’esprit de la SMA et de son fondateur, De Marion Brésillac. Une charte concrétise les liens qui nous unissent à la SMA et les modalités de la vie fraternelle.

arnouxLa FLM répond à la vocation missionnaire en s’engageant principalement au service des Africains et des plus pauvres, en Afrique ou en Europe. Cet engagement se traduit à travers la vie professionnelle, familiale ou sociale de chacun de ses membres.

La vie communautaire repose sur l’accueil, le partage : partage de prière, de vie, de l’expérience missionnaire, et partage financier pour soutenir en priorité des projets missionnaires et permettre la solidarité à l’intérieur, comme à l’extérieur de la fraternité. »

Jean a beaucoup insisté sur la valeur de la durée dans les actions entreprises aussi bien en France qu’en Afrique. Cet engagement fort est souvent un handicap pour des personnes désirant rejoindre la FLM mais vivant loin de la région lyonnaise. Il faut noter la naissance d’une équipe FLM née au Bénin.

Leurs projets

« – notre désir de continuer la collaboration avec la SMA en France comme avec les laïcs au Bénin,

– trouver un projet de développement commun laïcs béninois – FLM,

– entamer une réflexion sur le projet des Cartières au-delà de l’horizon 2014,

– faire vivre le lien avec les autres laïcs associés de la SMA,

– connaitre et se faire connaître des Pères SMA des Districts en Formation. »

La suite de la journée a été consacrée à un travail de réflexion en équipe et en assemblée plénière sur le conseil provincial avec un vote au terme de ces échanges.

Enfin, le conseil provincial nous a présenté son bilan en reprenant chacun des défis de l’assemblée 2007. L’équipe provinciale, s’est investie à fond dans le travail qui lui avait été demandé. Les résultats positifs dans certains domaines n’ont pas tous été à la hauteur espérée due en très grande partie à la diminution de nos effectifs et à l’âge avancé de ceux-ci. Nous remercions ce conseil pour le travail réalisé et l’engagement sans réserve qu’il a pris malgré la réalité de notre Province.

Samedi sera encore une journée consacrée à l’écoute. Bonne fin de semaine à tous

Gérard Sagnol, délégué